Ostéopathie post-partum: quels sont les bienfaits ?

gérer le post-partum avec l'ostéopathie
Ostéo DO 9 Ostéopathie 9 Ostéopathie post-partum: quels sont les bienfaits ?

Qu’est-ce que le post-partum exactement ?


Le post-partum, fait référence à la période entre l’accouchement et le retour des menstruations. Cette période varie sur la longueur d’une femme à l’autre, et peut donc durer de 6 semaines à plusieurs mois, voire plus. Certaines l’appelle même le quatrième trimestre, tant il peut être long et difficile à gérer.

La nouvelle maman vit des changements physiques et psychologiques bouleversants, restant encore à ce jour parfois un peu trop dans l’ombre. Certaines femmes le vivent plutôt bien, pour d’autres en revanche, c’est beaucoup plus compliqué.

Dans cet article, nous allons voir comment l’ostéopathie peut accompagner la jeune maman dans cette étape obligatoire qu’est le post-partum.

Dans quels cas l’ostéopathie est-elle bénéfique après mon accouchement ?


Nous le savons tous, l’ostéopathie est une médecine douce permettant de soulager et traiter différents maux, qu’ils soient passagers ou chroniques. Voici les différents bienfaits d’un suivi ostéopathique après la naissance de votre bébé.

Les douleurs

Les douleurs dans le dos et le reste du corps sont tout à fait normales après un accouchement. Mais c’est généralement les lombaires les plus douloureuses. En effet, durant toute votre grossesse, ces vertèbres du bas du dos ont du supporter une grande partie du poids supplémentaire que vous avez pris.

De plus, lors de l’accouchement, elles ont également subit pas mal de dommages. Aujourd’hui, les positions de portage de votre bébé, et d’allaitement les sollicites énormément.

C’est pourquoi une visite chez votre ostéopathe spécialisé dans la grossesse et post-partum saura vous soulager de vos douleurs, et vous permettre de retrouver une bonne mobilité dorsale.

Les troubles du sommeil et la fatigue

On le sait, le sommeil était déjà pas de grande qualité en fin de grossesse, entre les douleurs de dos, les difficultés à trouver une position vous convient, mais aussi le stress lié à l’accouchement.

Après la naissance de votre enfant, votre sommeil est différent. Non seulement parce qu’il réclame une tétée toutes les 2 à 3 heures les premières semaines de vie, mais aussi parce que vous voulez toujours être à l’affût du moindre problème, ce qui est normal !

Des séances d’ostéopathie post-partum peuvent grandement vous aider à récupérer un sommeil de meilleure qualité, à réduire vos angoisses et anxiétés, ce qui permettra également à votre enfant de se sentir apaisé, et donc s’endormir plus facilement auprès de vous.

L’allaitement

Lorsque vous allaitez votre bébé, vous devez trouver la bonne position, aussi confortable pour vous que pour lui, et lui permettant de téter facilement.

Toutefois, certaines positions entrainent des douleurs de dos, cervicales, dues au mauvais positionnement et aux crispations, tensions musculaires que cela peut engendrer.

Votre ostéopathe pourra alors vous donner quelques conseils quant aux différentes positions que vous pouvez adoptées pour limiter les tensions et réduire les douleurs, tout en continuant de nourrir votre enfant de la manière la plus à l’aise possible.

En cas de production non suffisante de lait, nous vous recommandons de vous tourner vers une conseillère en lactation, qui vous fournira les conseils les plus adaptés possible à vote situation.

Les troubles digestifs et urinaires

Les troubles digestifs et urinaires sont courants durant la grossesse due au changement physique de votre corps. En post-partum, ces mêmes troubles peuvent persister, du simple fait que vos organes retrouvent peu à peu leur positionnement initial.

C’est pourquoi, si vous avez pratiqué des séances d’ostéopathie viscérale durant votre grossesse pour gérer ces troubles, vous savez que votre ostéopathe saura vous soulager efficacement grâce à des manipulations spécifiques.

Les séances d’ostéopathie complèteront d’ailleurs parfaitement vos séances de rééducation du périnée, afin de retrouver des organes bien positionnés, et limiter le risque de descente des organes.

La cicatrisation

En cas de césarienne par exemple, votre ostéopathe peut travailler directement au niveau de la cicatrise, afin de réduire les risques de développement d’adhérences. Il s’agit de petites bandes fibreuses se développant au niveau des organes ou des cicatrices pour « soigner » le corps.

Cependant, à terme, les adhérences peuvent empêcher la bonne mobilité des organes et peut donc entrainer des douleurs et autres maux.

Votre ostéopathe, en massant la cicatrice et la zone alentour, permettra de maintenir une bonne mobilité tissulaire et donc réduire les douleurs éventuelles et l’apparition d’adhérences cicatricielles.

Les maux de tête, irritabilité et anxiété

Après un accouchement, des maux de tête, migraines peuvent survenir. Aussi, vous pouvez ressentir une certaine anxiété ou irritabilité, dues notamment aux nouveaux changements hormonaux ou autres. Les causes de ces symptômes sont à définir avec votre médecin ou gynécologue, afin de s’assurer qu’il n’y est pas d’autres soucis.

Certaines femmes subissent ce que l’on appelle la dépression post-partum. Elle peut durer plus ou moins longtemps, peut être d’intensité différente selon les femmes et toutes ne sont pas concernées.

Pour cela, votre ostéopathe peut vous proposer des séances d’ostéopathie, permettant de vous apaiser, vous détendre, relâcher les tensions accumulées dans le corps. Cela libérera la fatigue physique et psychologique dont vous souffrez.

Cette phase difficile peut aussi être gérée grâce à d’autres pratiques complémentaires comme la sophrologie, la méditation ou bien un suivi psychologique.

Quelques conseils ostéopathiques


Après votre accouchement, pensez à vous recentrer sur vous, à profiter de votre congé maternité pour vous reposer et vous détendre autant que possible.

En parallèle ou après la rééducation périnéale que vous aurez réalisée avec votre sage-femme ou kinésithérapeute, reprenez doucement certains exercices proposés par votre ostéopathe ou kiné pour reprendre des forces.

Faites attention à votre posture pour éviter d’aggraver certaines douleurs, ne portez pas des charges plus lourdes que votre bébé.

Votre sage-femme, kiné et ostéopathe spécialiste du post-partum vous recommanderont également de vous lever doucement sans forcer sur le ventre, notamment si vous avez eu une césarienne.

Mettez tout ce dont vous avez besoin pour prendre soin de votre bébé à hauteur de hanche pour soulager votre dos et pliez les genoux si vous devez vous baisser.

Avant de reprendre une activité physique normale ou soutenue, demandez l’avis de votre obstétricien.

5/5 - (1 vote)

Articles susceptibles de vous intéressé

Tendinite: comment la soulager avec l’ostéopathie ?

Tendinite: comment la soulager avec l’ostéopathie ?

Qu'est-ce qu'une tendinite ? Le tendon est une sorte de corde, permettant de relier le muscle à l'os. La tendinite est diagnostiquée lorsqu'un tendon subit une inflammation, irritation, ce qui est très douloureux. Comme nous allons le voir dans cet article, les causes...

trouver une ostéopathe en France

Ostéopathes, obtenez un audit de votre visibilité gratuit !

Vos informations

4 + 5 =