Rétrécissement du canal lombaire ou rachidien: comment le traiter avec l’ostéopathie ?

traiter le canal lombaire étroit avec l'ostéopathie
Ostéo DO 9 Ostéopathie 9 Rétrécissement du canal lombaire ou rachidien: comment le traiter avec l’ostéopathie ?

Le rétrécissement du canal lombaire en quelques mots


Assez courant chez les personnes âgées de plus de 60 ans, le syndrome du rétrécissement du canal lombaire est une pathologie due au vieillissement.

Ce phénomène représente un rétrécissement du canal situé au niveau des lombaires, au travers duquel passe la moelle épinière, remontant le long de la colonne vertébrale.

Les causes de ce rétrécissement peuvent être multiples, et les symptômes sont douloureux , voire parfois handicapants.

Dans cet article, nous allons voir quels sont les symptômes et causes de cette pathologie, mais aussi les traitements possibles, et enfin, nous verrons de quelle façon l’ostéopathie peut être bénéfique dans le cas d’un rétrécissement du canal lombaire.

Les symptômes et causes


Les causes d’un canal rachidien étroit

Parmi les différentes causes possibles, l’arthrose reste la cause la plus fréquente responsable de ce rétrécissement lombaire. Au fil du temps, les articulations s’usent et sont plus fragiles.

C’est également le cas pour la colonne vertébrale. Les personnes d’environ une soixantaine d’années sont généralement les plus touchées par l’arthrose.

Aussi, n’oubliez pas que les femmes ont un risque plus important que les hommes, de souffrir d’un rétrécissement du canal lombaire.

Toutefois, voici les autres causes possibles d’un canal rachidien étroit:

  • certaines maladies des os
  • arthrite rhumatoide
  • canal lombaire étroit congénital
  • une ancienne chirurgie de la colonne
  • blessure à la colonne
  • une tumeur de la colonne vertébrale

Les symptômes d’un canal lombaire rétréci

Les symptômes peuvent être différents et variables en intensité en fonction de l’évolution de la pathologie.

Des douleurs et difficultés à marcher

Comme pour de nombreux maux, la douleur est l’un des premiers symptômes qui alerte sur le problème. Dans le cas du canal lombaire étroit, les lumbagos, cruralgies et sciatiques sont les principaux types de douleurs ressenties.

Cependant, des crampes peuvent également survenir, notamment au bout d’un certain temps de marche. Aussi des difficultés à la marche comme une boiterie peuvent être présentes, due à la douleur, pouvant aller jusqu’à stopper les déplacements ou faire des pauses régulières.

Ce symptôme limite donc la distance de marche de la personne touchée. Au moment de la marche, la position légèrement penchée cers l’avant peut réduire les douleurs.

Une réduction de la force dans les jambes

En plus des douleurs, la personne souffrant d’un rétrécissement du canal lombaire peut ressentir une perte de force dans les membres inférieurs.

Au fil du temps, ce symptôme peut aller jusqu’à entrainer une paralysie, qui, avec la perte de force, s’accentuent généralement au cours des mouvements. Bien entendu, cela aggrave les difficultés de déplacement.

Un engourdissement et fourmillement

Des sensations de fourmillements et engourdissements des jambes peuvent survenir. Cela est simplement due au fait que les nerf sont comprimés. Plus ils subiront une forte pression, plus les engourdissements seront intenses.

Incontinence urinaire et fécale

Dans les cas les plus graves, la personne atteinte du rétrécissement du canal lombaire peut souffrir d’une incontinence urinaire et/ou fécale à long terme. Cette perte de contrôle des sphincters est due au syndrome dit de la queue de cheval, car les racines nerveuses de celle-ci ont habituellement pour rôle d’innerver certains organes.

Les différents traitements possibles du canal lombaire étroit


Les traitements médicaux

Dans un premier temps, votre médecin va prendre en charge vos douleurs, avec différentes méthodes possibles selon votre cas.

Vous pourrez vous voir prescrire des antalgiques et anti-inflammatoires en premier lieu. Si ceux-ci ne sont pas assez efficaces, des infiltrations ou des injections de cortisone dans la dure-mère vous seront alors proposées.

Sachez toutefois que ces traitements n’ont pas pour vocation à traiter la pathologie, mais simplement à vous permettre de réduire vos douleurs, et donc retrouver un minimum de qualité de vie.

La chirurgie

Dans les cas les plus grave, un intervention chirurgicale peut être nécessaire. Les méthodes utilisées consistent à réséquer les excroissances osseuses responsables du rétrécissement du canal, ce qui va permettre de décomprimer les nerfs.

Aussi, il est possible de directement retirer une partie des vertèbres, ce qui est une méthode plus efficace dans certains cas.

Dans les cas de scoliose par exemple, une technique appelée arthrodèse peut être bénéfique. il s’agit de redresser la colonne vertébrale en la fixant à l’aide d’une barre et des vis chirurgicales.

L’ostéopathie, un traitement complémentaire


En complément des médicaments, et pour retarder la chirurgie le plus possible, l’ostéopathie peut grandement vous aider. En effet, les thérapies manuelles comme la kinésithérapie, chiropraxie et l’ostéopathie sont toutes trois recommandées par les médecins afin de réduire les douleurs et les différents symptômes causés par le rétrécissement du canal lombaire.

Mais comment ça fonctionne ?

Grâce à des techniques de manipulation structurelle, l’ostéopathe réduit les douleurs, assouplie la colonne vertébrale, et permet donc de libérer les nerfs comprimés, responsables de certains symptômes tels que les engourdissements et fourmillements dans les jambes et les pieds.

En parallèle de vos séances d’ostéopathie pour le rétrécissement du canal lombaire, vous avez la possibilité de consulter un kinésithérapeute, ce qui vous permettra de faire du renforcement musculaire, et maintenir votre autonomie concernant la marche, grâce à des exercices adaptés et contrôlés par un professionnel de la santé, afin de ne pas vous blesser et aggraver votre pathologie.

5/5 - (1 vote)

Articles susceptibles de vous intéressé

Ostéopathie post-partum: quels sont les bienfaits ?

Ostéopathie post-partum: quels sont les bienfaits ?

Qu'est-ce que le post-partum exactement ? Le post-partum, fait référence à la période entre l'accouchement et le retour des menstruations. Cette période varie sur la longueur d'une femme à l'autre, et peut donc durer de 6 semaines à plusieurs mois, voire plus....

Tendinite: comment la soulager avec l’ostéopathie ?

Tendinite: comment la soulager avec l’ostéopathie ?

Qu'est-ce qu'une tendinite ? Le tendon est une sorte de corde, permettant de relier le muscle à l'os. La tendinite est diagnostiquée lorsqu'un tendon subit une inflammation, irritation, ce qui est très douloureux. Comme nous allons le voir dans cet article, les causes...

trouver une ostéopathe en France

Ostéopathes, obtenez un audit de votre visibilité gratuit !

Vos informations

2 + 9 =